Categories

Dimanche des Myrrhophores

Dimanche des Myrrhophores

Tropaire, ton 2 dimanche, 
Lorsque Tu descendis dans la mort, ô Vie immortelle, / Tu mis les enfers à mort par l'éclat de ta divinité ; / et lorsque Tu ressuscitas des abîmes les morts / toutes les puissances célestes s'écriaient : // Donateur de vie, Christ notre Dieu, gloire à Toi.

Tropaire, ton 2 Joseph
Le noble Joseph descendit de la Croix ton corps très pur, / l'enveloppa d'un linceul immaculé / et le déposa couvert d'aromates dans un sépulcre neuf. / Mais Tu es ressuscité le troisième jour, Seigneur, // pour accorder au monde la grande miséricorde.

Gloire…
Kondakion, ton 2 les Myrrhophores
Tu as dit aux myrrhophores : « Réjouissez-vous ! », / et par ta résurrection, ô Christ Dieu, / Tu as mis fin aux lamentations d'Ève, notre première mère. / À tes apôtres Tu as ordonné de proclamer : // « Le Sauveur est ressuscité du tombeau ! »

Et maintenant…
Kondakion, ton 8 Pâques
Tu es descendu, ô Immortel, dans le tombeau, / mais Tu as détruit la puissance des enfers / et Tu es ressuscité en vainqueur, ô Christ Dieu. / Aux femmes myrrhophores Tu as annoncé : réjouissez-vous, / et à tes apôtres Tu as donné la paix, // Toi qui accordes à ceux qui sont tombés la résurrection.

Prokimenon, ton 6 (Ps. 27, 9 et 1)
Seigneur, sauve Ton peuple / et bénis Ton héritage.
v. Vers Toi, Seigneur, je crie, mon Dieu, ne garde pas le silence envers moi.

Lecture des actes des Apôtres: Ac VI,1-7
En ces temps-là, comme le nombre des disciples augmentait, les Hellénistes murmurèrent contre les Hébreux, parce que leurs veuves étaient oubliées dans la distribution qui se faisait chaque jour. Les Douze convoquèrent alors l'assemblée des disciples et dirent : « Il ne convient pas que nous délaissions la parole de Dieu pour le service des tables. Frères, choisissez parmi vous sept hommes de qui l'on rende un bon témoignage, qui soient remplis de sagesse et de l'Esprit Saint, et nous les chargerons de cette fonction. Quant à nous, nous continuerons à nous appliquer à la prière et au service de la parole. » Cette proposition plut à toute l'assemblée : on choisit Étienne, homme plein de foi et d'Esprit Saint, Philippe, Prochore, Nicanor, Timon, Parménas, et Nicolas, prosélyte d'Antioche. On les présenta aux apôtres qui, après avoir prié, leur imposèrent les mains. La parole de Dieu se répandait de plus en plus, le nombre des disciples augmentait considérablement à Jérusalem, et un grand nombre de prêtres obéissaient à la foi.

Alleluia, ton 8 (Ps 84, 2 et 11)
v. Tu as été bienveillant, Seigneur, envers ta terre, Tu as ramené les captifs de Jacob.
v. La miséricorde et la vérité se sont rencontrées, la justice et la paix se sont embrassées.

Lecture de l'Évangile selon Saint Marc: Mc XV,43-XVI,8
Le soir étant venu, alors que c'était la préparation, c'est-à-dire la veille du sabbat, arriva Joseph d'Arimathie, membre éminent du conseil. Il attendait, lui aussi, le royaume de Dieu. Ave courage, il osa se rendre vers Pilate, pour demander le corps de Jésus. Pilate s'étonna qu'Il fût déjà mort. Il convoqua le centurion et lui demanda s'Il était mort depuis longtemps. Puis, renseigné par le centurion, il permit à Joseph de prendre le corps. Et Joseph, ayant acheté un linceul, descendit Jésus de la croix, l'enroula dans le linceul, le déposa dans un tombeau creusé dans le roc et roula une pierre à l'entrée du tombeau. Marie de Magdala et Marie, mère de Joseph, regardaient où on avait déposé le corps de Jésus.
Lorsque le sabbat fut passé, Marie de Magdala, Marie mère de Jacques, et Salomé achetèrent des aromates pour aller embaumer Jésus. Et le premier jour de la semaine, elles vinrent au tombeau de grand matin, comme le soleil venait de se lever. Elles se disaient entre elles : « Qui nous roulera la pierre de l'entrée du tombeau ? » Levant les yeux, elles virent que la pierre avait été roulée ; et pourtant elle était très grande. Entrées dans le tombeau, elles virent, assis à droite, un jeune homme vêtu d'un vêtement blanc et elles furent saisies de frayeur. Mais il leur dit : « N'ayez pas peur .Vous cherchez Jésus de Nazareth, qui a été crucifié : Il est ressuscité, Il n'est pas ici, voici l'endroit où on l'avait déposé. Mais allez dire à ses disciples et à Pierre qu'Il vous précède en Galilée : c'est là que vous le verrez comme Il vous l'a dit. » Elles sortirent du tombeau et s'enfuirent , tremblantes et bouleversées ; et elles ne dirent rien à personne, car elles avaient peur.


à la place de « Il est digne… » :

L'ange clama à la pleine de grâce : ô Vierge pure, réjouis-toi, je te redis : réjouis-toi, ton fils est ressuscité, du tombeau le troisième jour relevant les morts ; peuples, soyez dans l'allégresse.
Resplendis, resplendis, Nouvelle Jérusalem ! Car la gloire du Seigneur s'est levée sur toi. Danse maintenant Sion et sois dans l'allégresse. Et toi, Mère de Dieu très pure, réjouis-toi de la résurrection de celui que tu as enfanté.

Verset de communion
Recevez le corps du Christ, goûtez à la source immortelle. Pâques
Alleluia, alleluia, alleluia.