Categories

21e dimanche après Pentecôte

PROKEIMENON (Psaume 103, 24 et 1)

Que tes œuvres sont grandes, Seigneur! toutes avec sagesse tu les fis.

Bénis le Seigneur, mon âme! Seigneur, mon Dieu, tu es si grand!

ÉPITRE: Galates 2, 16-21

FRÈRES, sachant que l'homme n'est pas justifié par la pratique de la loi, mais seulement par la foi en Jesus Christ, nous avons cru, nous aussi, au Christ Jésus, afin d'obtenir la justification par la foi au Christ et non par la pratique de la loi, puisque par la pratique de la loi personne ne sera justifié. Or si, en recherchant notre justification dans le Christ, il se trouve que nous sommes des pécheurs comme les autres, c'est donc que le Christ est au service du péché? Certes non! Car en relevant ce que j'ai abattu, je me convaincs moi-même de transgression. En effet, par la loi je suis mort à la loi afin de vivre pour Dieu: je suis crucifié avec le Christ; et si je vis, ce n'est plus moi, mais le Christ qui vit en moi. Ma vie présente dans la chair, je la vis dans la foi au Fils de Dieu qui m'a aimé et s'est livré pour moi.

ALLELUIA (Psaume 44, 5 et 8)

Va, chevauche pour la cause de la vérité, de la piété et de la justice. Tends la corde sur l'arc, il rend terrible ta droite!

Tu aimes la justice, tu hais l'impiété. C'est pourquoi Dieu, ton Dieu, t'a donné l'onction d'une huile d'allégresse comme à nul de tes rivaux.

EVANGILE: Luc 8, 5-15

LE SEIGNEUR dit cette parabole: Le semeur est sorti , pour semer sa semence. Comme il semait, une partie du grain est tombée au bord du chemin; on l'a foulée aux pieds et les oiseaux du ciel ont tout mangé.Une autre est tombée sur le roc et, après avoir poussé, elle s'est desséchée, faute d'humidité. Une autre est tombée au milieu des épines et les épines,poussant avec elle, l'ont étouffée. Une autre est tombée dans la bonne terre, a poussé et donné du fruit au centuple.
Ses disciples lui demandèrent ce que pouvait signifier cette parabole. Il leur dit : A vous il est donné de comprendre les mystères du Royaume de Dieu ; les autres n’ont que des paraboles, afin qu'ils voient sans voir et n’entendent sans comprendre. Voici donc ce que signifie la parabole : la semence, c'est la parole de Dieu. Ceux qui sont au bord du chemin sont ceux qui ont entendu, puis vient le diable qui enlève la Parole de leur cœur, de peur qu'ils ne croient et ne soient sauvés. Ceux qui sont sur le roc, sont ceux qui accueillent la Parole avec joie, quand Ils l'entendent, mais ils n'ont pas de racine, ils ne croient que pour un moment, et à l'heure de l'épreuve, ils font défection. Ce qui est tombé dans les épines, ce sont ceux qui ont entendu, mais en cours de route, les soucis, la richesse et les plaisirs de la vie les étouffent, et ils n'arrrivent pas à maturité. Et ce qui est dans la bonne terre, ce sont ceux qui, ayant entendu la Parole avec un cœur noble et généreux, la gardent et produisent du fruit par leur constance. » Et, ce disant, il criait: «Entende, qui a des oreilles pour entendre ».